Les difficultés rencontrées par les commerçants des centres-villes en France

0
94

Les centres-villes sont dynamiques pour leurs loisirs et leur culture. Mais les tendances commerciales constituent également un vecteur d’attractivité et de dynamisme dans ces zones. Pourtant, les commerces rencontrent de grandes difficultés dans les centres-villes en France. Ainsi, le gouvernement lutte contre la désertification commerciale actuelle. Il envisage de financer les stratégies de développement urbain, le développement du management de ces lieux, mais également les nouveaux partenariats entre les acteurs privés et publics. Dans ce billet, essayons de comprendre les différents facteurs entraînant ce déclin et les différentes solutions envisageables pour redynamiser le commerce dans ces centres-villes.

Les causes du déclin commercial dans les centres-villes en France

De nombreux centres-villes sont aujourd’hui touchés par ces problèmes. Les villes moyennes comptant environ 100 000 habitants sont les plus touchées par ces difficultés et la moitié d’entre elles affichent un taux de vacance de locaux commerciaux assez important. Pour les petites villes, ce taux de vacance est supérieur à 15%. C’est notamment le cas de Gap, de Vichy ou encore de Compiègne.

Plusieurs raisons justifient ce déclin commercial. Si le manque de locaux commerciaux est l’un des éléments les plus visibles, d’autres indicateurs confirment également ces difficultés. Le développement important et rapide du commerce en périphérie est également générateur de difficultés en centre-ville. Cela s’explique par les évolutions démographiques favorables aux villes proches.

Internet est également l’un des facteurs qui mettent en péril les commerçants des centres-villes en France. Grâce à leur facilité et leur praticité, les commerces en ligne font désormais totalement partie des habitudes de consommation. Leur taux de croissance supérieur à 10% par an menace les commerces de centre-ville et les supermarchés.

Mais le web va-t-il vraiment engloutir le commerce traditionnel ? Bien que ce mode de consommation soit en plein essor, il n’est pas du tout une menace pour le commerce traditionnel. En effet, d’après un sondage réalisé par une entreprise spécialisée dans le marketing géolocalisé, les Français ne font que 4% de leurs courses sur internet.

Les difficultés rencontrées par les commerçants des centres-villes en France

Une plateforme numérique pour sauver les commerçants dans les centres-villes

Face au déclin commercial dans la majorité des centres-villes en France, le gouvernement a pris l’initiative de financer diverses stratégies pour redynamiser les commerces. Chaque ville adopte également ses propres solutions pour conserver son attractivité.

La ville de Montélimar, par exemple, a développé une plateforme numérique permettant de redonner de la visibilité aux entreprises. Sur le site de Hello Montelo à Montélimar, vous découvrez une nouvelle vision du commerce et de nouvelles initiatives commerciales. Il s’agit d’un site de vente en ligne permettant de connaître les commerçants et l’ensemble des acteurs de la ville en quelques clics. Pour plus de praticité, cette plateforme sera doublée d’un lieu physique pour les informations ou besoins d’échanges.

Pour préserver son attractivité, la ville de Quimper a également mis en place des actions multiples se basant sur la mobilité, le logement et le stationnement. Aussi, elle a institué une taxe sur les friches commerciales.

De nombreuses idées peuvent être adoptées comme la mise en place de services publics, de marchés de producteurs ou encore la réimplantation de professions paramédicales ou de médecins en centre-ville. Les actions pour requalifier les logements constituent également une excellente idée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here